Conseil d’école Blancs Bouleaux du 5 novembre 2015 : le compte-rendu

Pour vous informer au mieux, les représentants ACCTIF Education ont décidé de diffuser les compte-rendus des Conseils d’école. N’hésitez pas à nous faire part de vos demandes, de vos questions ou de vos inquiétudes, afin que nous puissions les aborder et trouver des réponses ou des solutions. Vous pouvez nous écrire à education@acctif.eu ou tout simplement venir à notre rencontre devant l’école.

Présents :
Enseignants : Directeur de l’Ecole + 7 enseignants.
Représentants de la Mairie : conseiller municipal, responsable service enseignement
Représentants des parents d’élèves :
FCPE : 2 élus
API: 3 élus
ACCTIF-Education : 5 élus

En préambule, le directeur rappelle que le Conseil d’école est un lieu d’échange et de délibérations et non le lieu où nous réglons tous les problèmes de l’école.
Un tour de table rapide est fait avec l’arrivée de 2 enseignants :GS et Direction+PS. Présence également de la remplaçante en MS.
Le directeur évoque une équipe stable, dynamique sur laquelle il peut s’appuyer depuis son arrivée.

  • Vote du règlement intérieur
    Pour commencer, le règlement intérieur 2015-2016 est voté à l’unanimité et sera donc appliqué toute l’année scolaire.
  • Bilan de la rentrée

Point sur les effectifs 2015 : Il y a 258 élèves présents/ inscrits actuellement sur l’école. Les effectifs sont importants mais pas suffisants pour ouvrir une nouvelle classe. Nous restons sur la même configuration que l’année précédente : 3PS, 3MS et 3GS. Il n’a pas été nécessaire d’ouvrir des classes à double niveau.
Le directeur reste très vigilant concernant la carte scolaire de l’année prochaine.

Le directeur rappelle que les parents peuvent joindre l’école toute la journée. Sur le temps scolaire, le numéro est le 01.78.68.26.36. Sur le temps municipal (TAP, garderie, centre de loisirs) le numéro est le 01.78.68.25.30 ou le 06.85.81.31.34.
ACCTIF Education demande à la mairie de mettre à jour sur le site les numéros de téléphone car il y a des contradictions.

Le directeur rappelle les heures d’ouverture de l’école :
Le matin : de 8h50 à 9h05 l’école est ouverte. Les portes se ferment à 9h10.
Le midi : les portes s’ouvrent à 11h55. En début d’après-midi, les portes sont ouvertes de 13h20 à 13h30.
Le soir : Ouverture des portes de 15h40 à 15h50.
Les horaires des TAP de 15h45 à 17h15. Il n’est pas possible de venir chercher son enfant pendant ces horaires.

Le directeur insiste sur le respect de ces horaires pour une question de sécurité pour les enfants mais aussi pour une question de respect des règles de vie commune, du travail des enseignants qui ne peut commencer tant que le flux d’enfants n’a pas cessé. Le temps d’apprentissage est forcément impacté.
En cas de retard, il ne faut pas hésiter à contacter l’école pour prévenir la gardienne. Notamment le mercredi où il y a une possibilité de garder votre enfant de 12h à 13h (sans lui proposer de repas) ; ce temps étant facturé par la mairie.

  • Travaux

Le directeur et des représentants des parents d’élèves (1 élue Acctif Education, 2 élus FCPE) ont effectué en octobre dernier une visite de l’école afin d’actualiser la liste des travaux d’entretien à réaliser. Leur compte-rendu a été adressé au Maire et un exemplaire est confié aux représentants de la municipalité.
Les parents d’élèves précisent qu’il s’agit pour la plupart de travaux relevant de l’entretien normal d’un bâtiment municipal, à ceci près que la sécurité et le confort des enfants doivent être assurés et des conditions d’hygiène adéquates sont indispensables.
Le conseiller municipal indique qu’il n’a, au cours de ce Conseil d’Ecole aucune réponse à apporter, même à propos des demandes de travaux demandées à la mairie depuis l’année dernière voire même auparavant.

Il nous dit que les réponses pourront être fournies le 12 novembre lors de la visite du Maire sur le site des Blancs Bouleaux.
Intervention de le directeur à propos des demandes d’intervention qu’il adresse à la municipalité: les délais pour tous les travaux sont pour lui trop importants, même pour les plus simples. Il constate une très grande complexité dans l’organisation avec une multitude d’intervenants ; quand il prend contact directement pour raccourcir les délais, il est renvoyé d’un service à l’autre sans résultat. Actuellement, alors que la demande a été faite depuis la rentrée, la structure de motricité n’est toujours pas montée et reste donc inutilisable.
Nous restons en attente également de l’installation de la bibliothèque.

La représentante du service enseignement précise qu’elle est l’unique interlocutrice des demandes de travaux. Les services techniques répartissent ensuite les tâches entre les différents intervenants, qui n’informent pas toujours Mme Inaoui de l’avancement. Le conseiller municipal indique qu’il n’y a pas de directeur des services techniques à la mairie, ils sont indépendants et gèrent eux-mêmes les priorités. Il incite à expliquer au Maire le 12 novembre prochain les difficultés rencontrées à cause de ce problème d’organisation.

Le directeur insiste sur le problème d’infiltration dans le dortoir pour lequel il a demandé avant les vacances de Toussaint une intervention rapide des services techniques. M Smaïli n’a reçu aucune réponse concrète et aucun délai d’intervention n’a jusqu’ici été fourni à ce jour par les représentants de la mairie ou les services techniques.
Le directeur signale également des problèmes récurrents de plomberie et l’absence totale d’eau chaude dans l’école.

  • Reprographie – impressions

L’imprimante couleur qui était dans le bureau du directeur a été retirée sur décision municipale. Un copieur noir et blanc est laissé dans chaque école. Les tirages couleur sont dorénavant réalisés par le service municipal de reprographie.
Les parents d’élèves déplorent ce manque de moyens, décidé sans concertation.
Le directeur indique que l’imprimante était utilisée pour les documents confidentiels qui n’ont pas à être portés à la connaissance de tous. Elle permettait également de réaliser plus rapidement des impressions couleur pour les enseignants de l’école.
Le directeur demande quelle procédure il doit appliquer pour demander des impressions couleur, le délai et le moyen de transmission des documents.
En réponse, la représentante du service enseignement  indique comment se procurer la procédure. Elle précise que le délai de réalisation peut être très court, le contraire ayant été constaté par des enseignantes.

  • Accès au groupe scolaire, Vigipirate, incivilité

Les parents d’élèves constatent de nombreux problèmes d’incivilité aux abords de l’école:
Voitures garées sur le parking devant l’école même s’il est condamné dans le cadre du plan Vigipirate. Certaines personnes vont même jusqu’à déplacer les barrières
Voitures garées indûment sur les places handicapées et refusant d’en partir
Nombreuses bouteilles vides et déchets au sol
Les parents d’élèves demandent la réponse apportée par la Mairie au problème de stationnement.
Réponse du conseiller municipal :
la répression est possible, une réunion de travail interne sur la sécurité est prévue le 23 novembre avec le Maire.
Il recommande qu’une information soit faite auprès des parents d’élèves pour qu’il y ait une prise de conscience.
Les parents d’élèves et l’équipe enseignante demandent que les services municipaux proposent une solution pour faciliter le stationnement lors la dépose des enfants.
L’API demande s’il est possible de retirer les plots qui gênent au stationnement dans l’Allée de la Grenouillère, de faire un ou plusieurs « dépose minute » et de faire construire un garage à vélos pour Blancs Bouleaux.
Les parents d’élèves et l’équipe enseignante demandent que les services municipaux proposent une solution pour faciliter le stationnement lors la dépose des enfants.
Les représentants de la Mairie précisent que c’est à l’ordre du jour de la réunion du 23 novembre.

  • Présence aux Conseils d’Ecole des ATSEM et du personnel extra-scolaire

Le directeur explique qu’il a demandé que des ATSEM et le directeur des activités périscolaires de l’école puissent participer au Conseil d’Ecole quand on aborde des sujets qui les concernent.
Il est surpris que cette possibilité n’ait pas été accordée par la municipalité alors que sa requête est recevable selon un décret de l’Education Nationale, qu’il cite.
Réponse du conseiller municipal : il n’y consent que sur demande expresse et motivée du directeur auprès des ressources humaines. Il explique que les ATSEM et le personnel des TAP sont payés par la municipalité et n’ont pas à parler sur leur activité car elles sont liées à la Mairie de Fresnes via leur contrat de travail.
Il pense aussi que les ATSEM intervenant en Conseil d’Ecole en face de leur employeur ne pourraient exprimer librement leurs points de vue. Il indique que les personnels municipaux ont d’autres moyens mis à leur disposition pour exprimer les difficultés rencontrées dans le cadre de leur travail. Selon le conseiller municipal ce point de vue est partagé également par les ATSEM.

  • Temps d’Activités Périscolaires

Le conseiller municipal indique qu’une réunion est organisée le 26 novembre 2015 à 18h au gymnase de l’école pour exposer les activités et les plannings des TAP. Elle est ouverte à l’ensemble des parents.
Une représentante des parents d’élèves s’interroge sur l’intervention des ATSEM pendant les TAP en demandant comment les séances sont préparées notamment en lien avec les équipes d’animation. La représentante du service enseignement  précise que les effectifs des ATSEM sont pleinement intégrés aux TAP. L’année dernière, les ATSEM n’assuraient que le goûter, par demi- groupe au goûter. Cette année, l’ATSEM intervient en binôme avec un animateur au sein d’un groupe classe et elles ont normalement uniquement un rôle d’assistance. Dans certains cas elles ont également un rôle d’animation, si elles le demandent. Elles reçoivent alors une formation adéquate.
Cette nouvelle organisation a permis de réduire le temps d’attente au réfectoire après avoir que les enfants aient pris leur goûter.
L’API demande également un retour sur le nombre d’interventions extérieures lors de la première période des TAP. Il est annoncé que cette information sera donnée le 26 novembre 2015 lors de la réunion avec l’équipe d’animation.
Questions sur l’emploi du temps des ATSEM : elles disposent d’1/2h de pause possible le midi. Celles qui s’occupent de la cantine, c’est-à-dire celles qui décident de ne pas prendre leur 30 minutes de pause) bénéficient de 9 jours de congés supplémentaires (en plus des 42 congés payés standard). En réponse à l’inquiétude d’une représentante des parents d’élèves sur le rythme de travail que cela induit ( journée continue sans aucune pause) et le manque d’attention résultant, le conseiller municipal dit que la mairie de Fresnes respecte tout à fait le Code du Travail et que les ATSEM sont d’accord avec ce système. Le conseiller municipal s’engage à donner les éléments montrant la conformité de cette organisation du temps de travail avec le Code du Travail.

  • Carte scolaire et fratries

ACCTIF Education demande à la mairie concernant la carte scolaire et notamment le sujet des fratries. Le conseiller municipal répond que la rentrée 2016 se fera sur les mêmes bases que la rentrée 2015 en principe. C’est donc l’établissement de l’ainé pour les fratries qui sera pris en compte.

  • Actions menées

Le projet d’école se déroule sur plusieurs années, il a été pensé autour de plusieurs actions.
Développer la coopération avec les parents :
Accueillir les parents de petite section
Rentrée échelonnée (L’équipe a souhaité renouveler l’expérience)
Projet d’école : Cette année, le projet de l’Education Nationale a pour thème l’air. Chaque section s’approprie donc ce thème autour du thème central lié à la réforme de l’école maternelle mise en place cette année : le bien-être des enfants à l’école.
Cette réforme a pour but d’accueillir l’enfant dans son intégralité, son environnement propre afin de lui donner une éducation plus personnelle, plus adaptée à chaque enfant. Cette réforme permet aussi de détecter les élèves en difficulté et de les accompagner individuellement.

Les Petites Sections : Pendant cette première période, l’accent est porté sur l’accueil des enfants au sein de l’école. Il est également prévu de travailler sur la découverte des aliments (nouveauté, partage…) en plus du thème de l’air. Il est également prévu un travail avec la bibliothèque de Fresnes : une intervenante va venir dans les classes de PS pour prêter des livres qui seront rendus au mois de juin lors d’une visite à la bibliothèque. Lorsque la bibliothèque de l’école sera installée, les parents seront mis à contribution pour fabriquer un sac de bibliothèque personnalisé qui suivra l’enfant pendant ses 3 années de maternelle. Le plus important est de respecter de rythme de l’enfant, lui donne un vrai statut d’élève.

Les Moyennes Sections : Le projet de recyclage est toujours en place dans l’école via Teracycle ; les gourdes de compotes (merci de bien les vider ET les fermer avant de les déposer), les bouchons et également cette année les feutres et stylos usagés. Attention à ne pas mélanger !!! La coopérative scolaire reçoit en l’échange une petite somme d’argent dont bénéficient ensuite les enfants. Il y a également un projet de jardins : côté fleur et côté potager. Les MS réalisent un abécédaire par classe en fonction des saisons, ces abécédaires circuleront dans les 3 classes. Ils assisteront à 3 spectacles à la MJC de Fresnes.

Les Grandes Sections : Les classes sont décloisonnées 2 fois par semaine (mardi et vendredi) ce qui permet aux maitresses de faire des activités avec « seulement » 15 enfants. Les activités en décloisonnement sont les jeux de société, les mathématiques et les sciences. Les parents sont mis à contribution, un tableau est affiché devant chaque classe afin que les parents puissent s’inscrire. Un rappel va être fait car les maitresses ont dû annuler un mardi faute de parents. Les GS forment une chorale et chantent une fois par semaine, ils pensent pouvoir faire un spectacle musical en fin d’année. Une animation musicale est proposée avec le conservatoire de musique de Fresnes autour du thème de l’air (instruments à vent). Il est également prévu 3 visites à la bibliothèque de Fresnes. Le directeur précise qu’une réflexion est engagée avec l’école élémentaire afin de mieux appréhender la rentrée des GS au CP. Cette réflexion est menée avec les directeurs des 2 écoles Pasteur et Roux.Décloisonnement 3 fois / semaine : Lecture de contes traditionnels, Relaxation, Ecoute musicale, Accueil pour les ateliers couture.

  • Coopérative Scolaire

En raison de l’absence de la précédente directrice par intérim, en charge de la Coopérative scolaire l’année dernière, le nouveau directeur ne peut nous fournir la comptabilité. Cependant, la Coopérative est bénéficiaire et il profite de cette occasion pour remercier les parents pour leur participation à la Coopérative. Le directeur rappelle l’importance de la Coopérative pour la vie à l’école. Ces fonds permettent de financer tout le matériel qui permet à nos enfants l’apprentissage par la manipulation.
Le budget permettra de pouvoir organiser un spectacle au sein de l’école. Le directeur nous en dira plus lors du prochain Conseil d’école.

ACCTIF Education propose 2 projets :

  1. une vente d’objets pour Noël (mercredi 16 décembre) Attention : au moment où est finalisé ce Procès Verbal, le Plan Vigipirate ne permet plus la vente de Noël devant l’école prévue initialement le mercredi 16 décembre. Celle-ci aura lieu le samedi 12 décembre 2015 à la MJC de 10H00 à 12H00 en partenariat avec les associations Un Enfant dans la Ville et Lire c’est Partir. Il est demandé la participation des enseignants pour fabriquer avec les enfants des objets, ainsi qu’au directeur des TAPs.
  2. une vente de livres « Lire c’est partir » agrémentée de ventes de collation, en collaboration avec les autres associations de parents d’élèves. La FCPE et l’API s’associant à cette dernière.
    Ces 2 actions seront au profit de la Coopérative scolaire.
    Les 3 associations ont également parlé de la fabrication d’objets comme les tabliers, les torchons ou autres. Rien n’a encore été décidé à ce jour.
    Les autres projets :

Le directeur est favorable et insiste sur le lien entre l’école et la famille. Ce lien se fait grâce à la participation active des parents au sein de l’école. Cette participation se fait par :
la Coopérative scolaire pour financer les projets ;
« la semaine des parents » (expérience réussie et plébiscitée cette année ; les parents sont invités dans la classe de leur enfant pendant une ½ journée) qui va certainement être reconduite cette année ;
les ateliers décloisonnés ;
les photocopies faites par certains ;
les collations ;
les sorties de classe…

Il y a beaucoup de façons d’intervenir dans la vie scolaire des enfants. Le lien entre la maison et l’école permet une cohérence dans le discours éducatif pour l’enfant et lui assure une sécurité dans sa vie scolaire.

  • La fête de l’école

Le directeur évoque une réelle volonté de faire cette année une fête de l’école si la sécurité des enfants est préservée. Les parents d’élèves évoquent le fait d’avoir une réflexion en amont, un plan B, au cas où la situation de l’année dernière se reproduit et que la fête de l’école ne puisse avoir lieu.

0 Partages