Fresnes : revenus médians par quartier et sectorisation des collèges

L’ INSEE propose quelques statistiques intra-communales, i.e. portant sur des quartiers d’une commune.  A l’origine ( 2008 ) , un  quartier de l’INSEE ( IRIS : Ilots Regroupés pour l’Information Statistique  )  était défini pour contenir environ 2 000 habitants.

Fresnes a donc été découpé en 10 quartiers  ( détail ici  carte_iris_94034 )

iris

l’INSEE nous apprend que les niveaux de revenus médians se répartissent ainsi (sources : page INSEE , tableur INSEE , données 2009  )  :

Quartier Revenu médian en euros (2009)
CERISAIE-MEDICIS
SABLONNIERE 34 802
CENTRE VILLE 33 881
DAIX THIBAUDES 27 672
FLEURS-PASTEUR 42 508
PEUPLERAIE 38 351
FOSSE AUX LOUPS 33 614
VALLEE AUX RENARDS 32 473
BERGONIE-FRERES LUMIERE 32 478
DOMAINE PENITENTAIRE 33 896

On le voit un peu mieux sur le graphique : un ensemble de six quartiers a un revenu médian quasi identique ( entre 32 000 et 33 000 euros), un quartier a un revenu nettement inférieur : Daix-Thibaudes, le quartier Fleurs-Pasteur ( et dans une moindre mesure Peupleraie) ont au contraire un revenu médian sensiblement supérieur.

quartier
Ainsi le rapport entre le revenu médian du quartier le plus « pauvre » ( Daix-Thibaudes) qui alimente en grande partie le collège Francine Fromond ( carte scolaire des collèges) , et le revenu médian du quartier le plus « riche » , Fleurs-Pasteurs, qui alimente le collège Saint-Exupéry est de 1,5 !

Zones de sectorisation des collèges ( carte très approximative que j’ai réalisée à partir des données de la DSDEN du val de marne)

zone_c

On peut ainsi faire une correspondance approximative entre les zones INSEE et les zones de sectorisation pour les collèges :

  • Charcot : Frères Lumière, Fosse aux loups, Vallée aux renards, domaine pénitentiaire
  • Fromond : Sablonnière, Daix Thibaudes (le quartier le plus pauvre), petite partie de « Fleurs Pasteurs »
  • St-Ex : grande partie de « Fleurs Pasteurs »,  Peupleraie ( donc les deux quartiers les plus riches de la ville) , Centre-ville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.