Non-remplacement des enseignants absents : ACCTIF Education devant le ministère de l’Education nationale

Après la préfecture de Créteil vendredi 18 mars, une délégation ACCTIF Education était présente, cette fois-ci, devant le ministère de l’Education nationale, rue de Grenelle à Paris, ce mercredi 23 mars. Objectif : demander davantage de postes d’enseignants remplaçants pour la rentrée 2016.

Ce rassemblement faisait suite à un appel de l’intersyndicale SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGT Educ’action, SUD Education ainsi que la fédération de parents FCPE Val-deMarne, auquel vos représentants ACCTIF Education se sont joints.

Le Ministère a tout d’abord refusé de recevoir une délégation (élus, syndicats ou parents d’élèves), afin d’écouter leurs revendications. Après insistance, une négociation portée pa Laurence COHEN, sénatrice du Val de Marne, a été possible. Une délégation de 4 personnes (3 représentants syndicaux et 1 représentant des parents d élèves) ont étés reçus.

Pour rappel, nous avions déjà manifesté devant la préfecture de Créteil vendredi 18 mars. Une délégation composée d’un représentant ACCTIF Education et 2 FCPE avait alors été reçue près d’une heure pour ré-exposer les difficultés rencontrées cette année, devant un comité d’inspecteurs de l’Education nationale.

>>> Lire à ce sujet notre précédent billet : Non-remplacement des enseignants absents : toujours mobilisés !

A l’heure actuelle, le CDEN (Conseil départemental de l’Education nationale) ne prévoit en effet que 15 postes de remplacements supplémentaires ((ZIL+Brigade) sur le Val-de-Marne pour l’an prochain. Ce qui est tout à fait IN-SU-FFI-SANT ! Surtout quand on voit toutes les peines que l’Education nationale a déjà à remplacer les enseignants absents cette année, en particulier sur le groupe scolaire Roux, Pasteur, Blancs Bouleaux.

Des dysfonctionnements qui nuisent gravement à la bonne acquisition des savoirs de nos enfants et pose un sérieux problème de sécurité (avec parfois un enseignant pour 2 classes) ! Comme vous le savez, nous avons déjà alerté à 2 reprises l’inspection académique par courrier et sollicité l’aide de notre député-maire Jean-Jacques Bridey. Pour l’instant… aucune réponse concrète, ni même des remplacements des enseignants absents plus rapides !

>>> Lire à ce sujet : Mobilisation pour le remplacement des enseignants absents

Espérons donc que la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem saura entendre nos réclamations ! D’autant qu’il semble que ce problème dépasse largement la ville de Fresnes ou même le Val-de-Marne. A suivre, donc…

>>> Vous pouvez lire aussi à ce sujet l’article de 94citoyens.com : Carte scolaire en Val-de-Marne : l’équation impossible

Et n’oubliez pas de nous signaler si l’enseignant de votre enfant est absent pour nous aider à tenir des décomptes à jour

0 Partages